Choisissez une marque

T1 2017 : Chiffre d’affaires en ligne avec les attentes. Objectifs 2017 confirmés.

Ingenico Group (Euronext : FR0000125346 - ING) publie aujourd'hui son chiffre d’affaires pour le premier trimestre 2017.

  • Chiffre d’affaires : 594 millions d’euros
    • +5% en données comparables1
    • +11% en données comparables1 hors Etats-Unis (pénalisés par un effet de base défavorable)
  • Activité très soutenue en Europe-Afrique et en Asie-Pacifique
     
  • Poursuite de la dynamique positive pour l’activité ePayments
     
  • Mise en place de la nouvelle organisation opérationnelle. Désormais le Groupe communiquera autour de deux segments : Banques et Acquéreurs et Retail
     
  • Chiffre d’affaires du premier trimestre selon la nouvelle organisation :
    • Banques et Acquéreurs : 351 millions d’euros (+6%)
    • Retail : 243 millions d’euros (+3%)
  • Objectifs 2017 confirmés :
    • Croissance organique1 de l’ordre de 7%
    • Marge d’EBITDA2 légèrement supérieure à celle de 2016 (20,6%)

Philippe Lazare, Président-directeur général d’Ingenico Group, a commenté:

Le début d’année 2017 s’est inscrit dans la continuité du second semestre 2016, grâce à une forte croissance du Groupe en Europe et Asie-Pacifique, et malgré le contexte toujours difficile en Amérique latine et en Amérique du Nord. La croissance d’ePayments s’est en partie normalisée au cours du trimestre après avoir été particulièrement dynamique au second semestre 2016, sans que cela ne remette en cause les objectifs de la division à moyen terme.

Notre nouvelle organisation, comprenant deux secteurs opérationnels et orientée clients, est désormais en place pour répondre au mieux à leurs besoins. La division Banques & Acquéreurs permettra, entre autres, une meilleure coordination entre la R&D centrale et les régions tout en permettant à nos clients de se différencier grâce à nos solutions innovantes. La division Retail poursuivra le développement et l’accompagnement de ses clients dans leur migration vers les plateformes digitales tout en renforçant la promotion de notre offre omnicanal à travers le monde.  

La performance de ce premier trimestre est en ligne avec nos attentes et nous sommes confiants dans le développement futur du Groupe. »

Chiffre d’affaires pour le T1’17

Au cours du premier trimestre 2017, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 594 millions d’euros, en hausse de 8% en données publiées, intégrant un effet de change positif de 9 millions d’euros. 
Le chiffre d’affaires s’élève à 411 millions d’euros pour les terminaux de paiement et 183 millions d’euros pour les services de paiement. 
En données comparables1, la croissance du chiffre d’affaires s’établit à 5% par rapport au premier trimestre 2016, avec une croissance de 2% pour les terminaux et 13% pour les Services de paiement.

Dans le cadre de la nouvelle organisation, le chiffre d’affaires de l’entité Retail s’élève à 243 millions d’euros, en hausse de 3% en données publiées et intègre un effet de change positif de 1 million d’euros. En données comparables, la croissance du chiffre d’affaires est de 3%, tirée par la performance de l’ePayments et l’Inde mais impactée négativement par les cycles de remplacements ayant eu lieu aux Etats-Unis et en Europe en 2016. 
L’entité Banques & Acquéreurs a enregistré un chiffre d’affaires  de 351 millions d’euros, en hausse de 11% en données publiées et intègre un effet de change positif de 8 millions d’euros. En données comparables, le chiffre d’affaires est en augmentation de 6%, porté par les cycles de premier équipement en Asie et en Amérique latine et en dépit de conditions de marché difficiles au Brésil et aux Etats-Unis. 

Au cours du premier trimestre, la performance par région par rapport au T1’16, à périmètre et taux de changes constants, s’établit comme suit : 

  • ePayments (+12%) : Après un deuxième semestre 2016 particulièrement dynamique, l’activité ePayments affiche une croissance en ligne avec son plan stratégique, et ce en dépit de la volatilité des volumes provenant de certains grands comptes. La stabilité des plateformes, la progression drastique de l’indicateur de satisfaction des clients (Net Promoter Score) et le faible churn, confirment la qualité des fondamentaux de la solution Ingenico. L’évolution du business model de la solution européenne Ogone progresse également avec une augmentation de 30% des volumes de collecting.  De façon générale, les investissements se sont poursuivis au cours du trimestre (fraude, évolution de l’API Connect, nouvelle solution marketplace, pilotage en temps réel des taux de conversion), pour permettre au Groupe d’accélérer durablement sa croissance et d’améliorer ses marges, conformément aux objectifs moyen-terme.
     
  • Europe-Afrique (+8%) : L’activité des terminaux de paiement enregistre une bonne performance dans la plupart des pays de la région malgré une base de comparaison élevée. 
    Dans le secteur Banques et Acquéreurs, le Groupe tire bénéfice des investissements réalisés les années précédentes en Europe de l’Est où différentes réglementations sont mises en place en faveur du paiement électronique. Grâce à sa position de leader dans les pays matures, Ingenico Group continue de bénéficier du cycle de remplacement des terminaux PCI v1, notamment dans l’ensemble des pays nordiques. 
    En parallèle, l’activité des Services de paiement, qui fait désormais partie du secteur Retail, est solide sur le trimestre. Capitalisant sur sa base installée significative en Europe de l’Ouest, Ingenico Group signe de nouveaux contrats et accroit ses revenus récurrents issus de la gestion des transactions de paiement en magasin. Les volumes traités sont en croissance à deux chiffres sur l’ensemble de ses plateformes.
     
  • Amérique Latine (-17%) : La grande majorité des opérations de cette région fait désormais partie du secteur Banques et Acquéreurs. Comme anticipé, la performance continue d’être impactée par les conditions macroéconomiques défavorables au Brésil. Ingenico Group a par contre enregistré une forte croissance dans les autres pays de la région et plus particulièrement en Colombie et au Pérou où il a notamment gagné un contrat avec l’un des principaux acquéreurs du pays. Le déploiement de la gamme de terminaux Telium Tetra se poursuit, en particulier au Brésil et au Mexique.
     
  • Asie Pacifique et Moyen-Orient (+23%) : La présence du Groupe sur l’ensemble de la zone lui permet de tirer parti de toutes les opportunités liées à la mise en place de réglementations en faveur du paiement électronique dans la région. 
    Concernant le secteur Banques et Acquéreurs, Ingenico Group a bénéficié du processus de démonétisation en Inde où il a livré depuis le mois de novembre 2016 plus de 500 000 terminaux. En Australie, le Groupe continue de bénéficier d’une dynamique autour de l’introduction des terminaux Telium Tetra. En Chine, comme attendu, la croissance ralentit avec un marché qui murit mais Landi a consolidé sa position avec plus de 250 000 aPOS vendus au cours du trimestre. 
    En Turquie, pays intégré au secteur Retail, le Groupe bénéficie de la poursuite de la migration vers les terminaux à mémoire fiscale. 
     
  • Amérique du Nord (-33%) : Comme anticipé, la performance continue d’être impactée par des bases de comparaison élevées aux Etats-Unis. 
    Le secteur du Retail est caractérisé par un accroissement du poids relatif des gros clients : leur décision individuelle de procéder ou non au remplacement a par conséquent un impact important sur la volatilité des volumes et les rendent plus difficile à prévoir.  Néanmoins, grâce à la qualité de son support et de sa gamme, Ingenico Group parvient à capturer des opportunités notamment auprès des grandes enseignes, telles que Jenny Craig, et sur les nouveaux verticaux comme les unattended et la santé. 
    Sur le secteur Banques et Acquéreurs, le Groupe est impacté par le report de la date limite de la migration EMV et poursuit le développement de ses terminaux de paiement mobiles couplés à une tablette. Au Canada, la performance est solide notamment grâce au remplacement de la base installée de certains acquéreurs. 

Perspectives

Suite à un premier trimestre en ligne avec ses attentes, le Groupe confirme ses objectifs de croissance du chiffre d’affaire de l’ordre de 7% (à périmètre et à change constants) et de marge d’EBITDA légèrement supérieure à celle de 2016 (20,6%). 

Conférence téléphonique

Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2017 sera commenté lors de la conférence téléphonique du Groupe qui aura lieu le 26 avril 2017 à 18h00 (Paris). Elle sera accessible en composant l’un des numéros suivants : +33 (0)1 70 99 32 08 (depuis la France), +1 646 851 2407 (pour les Etats-Unis) et +44 (0)20 7162 0077 (pour l’international) avec le numéro de conférence : 961711. 

 

 

[1] A périmètre et change constants
[2] EBITDA est une notion extra-comptable représentant le résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et provisions, et coût des actions distribuées au personnel et aux mandataires sociaux.

Votre choix concernant les cookies sur ce site

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur ce site. Certains enregistrent vos préférences d'utilisation (langue, localisation, personnalisation), d'autres collectent des statistiques. On vous donne le choix d'accepter tous ces cookies en cliquant sur le bouton "Accepter" ou bien de les paramétrer en cliquant sur "Définir mes préférences".

Accepter Définir mes préférences