Choisissez une marque

Révision de l’EBITDA 2018 liée à la contre-performance de Banks & Acquirers

Ingenico Group (Euronext : FR0000125346 - ING), leader mondial des solutions de paiement intégrées, annonce aujourd’hui sa performance préliminaire pour 2018 ainsi que les plans d’actions pour 2019.

Performance 2018 : EBITDA2 de 485 M€ / marge de 18,3%,  contre 510 M€ d’euros attendus

  • EBITDA de 485 M€, soit une marge de 18,3%
    • Retail : Performance opérationnelle en ligne avec nos attentes
    • Banks & Acquirers : mix géographique et produits défavorables pesant sur l’EBITDA Groupe
  • Croissance organique de 5% au T4’18, confirmant le rebond du T3’18, mais en deçà des attentes
    • Retail : 9% de croissance organique  (vs. +9% au T4’17) tirée par les activités SMB (+20%)
    • Banks & Acquirers : 1% de croissance organique (vs. +12% au T4’17) dans un contexte dégradé en EMEA
  • Chiffre d’affaires 2018 de 2 643 millions d’euros, en croissance publiée de 5% et en croissance organique de 2%
    • Retail : 8% de croissance organique, dont 11% dans les activités transactionnelles, avec une accélération de la dynamique confirmée au S2’18
    • Banks & Acquirers : 4% de recul organique dont 16% de recul en EMEA, marché avec une dynamique moins forte qu’anticipée et subissant les effets négatifs de la consolidation en cours
  • 55% de taux de conversion de l’EBITDA en Free cash-flow ajusté4 supérieur à l’objectif de 40-45%
  • 3.15x de ratio Dette nette / EBITDA, légèrement supérieur avec l’objectif de c.3.0x

Plan d’actions 2019 : 

  • Banks & Acquirers : redressement commercial et optimisation de la production facilités par un plan de réduction de coûts mondial
  • Retail : accélération des investissements sur les segments les plus profitables et intégration de BSPayone et Paymark
  • Optimisation des fonctions support du Groupe

Communication des perspectives financières 2019 le 12 février 2019

Nicolas Huss, Directeur général d’Ingenico Group, a commenté : « En 2018, la division Retail a enregistré une croissance soutenue, qui s’est accélérée sur le second semestre. Cette performance confirme largement la pertinence de nos récentes acquisitions et de notre politique de développement. En revanche, la division Banks & Acquirers n’a pas livré les résultats escomptés, ne nous permettant pas d’atteindre nos objectifs annuels. Ingenico Group prend acte de ces résultats et met en œuvre les mesures nécessaires afin d’améliorer sa performance future. En 2019, la division Retail va poursuivre sa croissance. L’apport de notre coentreprise PAYONE va renforcer notre position de leader en Allemagne, Autriche et Suisse, marchés à forts potentiels, tandis que l’intégration de Paymark complètera notre offre de services dans la zone Pacifique. Concernant Banks & Acquirers, nous mettons en œuvre le plan de réduction de coûts annoncé »

Nicolas Huss conclut : « Je présenterai le 12 février prochain les perspectives financières du Groupe pour l’année 2019 et vous détaillerai les plans d’actions qui ont été engagés. »

Performance du quatrième trimestre 2018

Au cours du 4ème trimestre 2018, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 727 millions d’euros, en croissance de 5% à données publiées, incluant un effet change négatif de 17 millions d’euros. A données comparables, le chiffre d’affaires progresse de 5% par rapport au quatrième trimestre 2018.

La business unit Retail a réalisé un chiffre d’affaires de 364 millions d’euros, en croissance de 12% à données publiées, incluant un effet change négatif de 6 millions d’euros. La croissance à données comparables ressort à 9% au cours du quatrième trimestre 2018. La division Small & Medium Businesses affiche une croissance organique à deux chiffres (+20%), tirée par les gains de nouveaux marchands, les activités d’acquiring et la dynamique en Allemagne. Les activités Global Online ressortent en croissance organique de +8% alimentée par la montée en puissance des contrats signés et les nouveaux gains de clients. La ligne de métier Enterprise ressort quant à elle en légère croissance organique, comme attendue (+1%), impactée comme anticipé par une moindre contribution des activités terminaux à destination des grands retailers alors que les activités transactionnelles instore continuent de croître.

Au cours des dernières semaines de l’année 2018, Ingenico Group n’a pas constaté la dynamique attendue pour la business unit Banks & Acquirers. Le chiffre d’affaires ressort à 364 millions d’euros, en recul de 1% à données publiées, incluant un effet change négatif de 11 millions d’euros. La croissance à données comparables ressort à +1% au cours du quatrième trimestre 2018. La performance a notamment été plus faible qu’anticipée sur les zones EMEA (en recul organique de 21%) et Amérique du Nord (en recul organique de 13%), alors que les zones Amérique Latine et Asie-Pacifique ressortent en ligne avec les attentes, à respectivement +61% et +12% en croissance organique.

Performance opérationnelle 2018

Dans cet environnement de croissance plus faible que prévue sur Banks & Acquirers, Ingenico Group anticipe un EBITDA pour l’année 2018 de l’ordre de 485 millions d’euros contre 510 millions d’euros auparavant. La contribution de la business unit Retail ressort en croissance, une performance en ligne avec nos attentes. La contribution de la business unit Banks & Acquirers ressort quant à elle en baisse, principalement impactée par la non concrétisation de contrats prévus sur l’année 2018, un mix produits différent de celui anticipé, notamment une moindre contribution d’Axium, un mix géographique défavorable et un effet devises négatif.

Par ailleurs, le Groupe a poursuivi le maintien d’une discipline financière stricte. Le ratio de conversion de l’EBITDA atteint 55%, supérieur l’objectif de 40-45% annoncé en Octobre 2018.

A fin 2018, le ratio dette nette / EBITDA atteint 3,15x, légèrement supérieur avec l’objectif de c.3,0x.

Plan d’actions 2019

En réponse à la performance 2018, Ingenico Group met en place les plans d’actions nécessaires. La division Banks & Acquirers verra son organisation optimisée, comprenant notamment un plan de réduction des coûts ainsi qu’une relance de sa dynamique commerciale. Les fonctions support du Groupe seront quant à elles aussi optimisées. Concernant la division Retail, les investissements seront accélérés sur les segments en forte croissance. La division bénéficiera également des intégrations de BSPayone et de Paymark.

Le Groupe communiquera ses perspectives financières pour l’année 2019 et détaillera ses plans d’actions au cours de la présentation de ses résultats 2018, le 12 février 2019.

 

 

  1. Chiffres non audités. 
  2. EBITDA est une notion extra-comptable représentant le résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et provisions, et coût des actions distribuées au personnel et aux mandataires sociaux. 
  3. À périmètre et change constants. 
  4. Flux de trésorerie disponible ajusté des éléments non récurrents (coûts d’acquisition et de restructuration). 

Votre choix concernant les cookies sur ce site

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur ce site. Certains enregistrent vos préférences d'utilisation (langue, localisation, personnalisation), d'autres collectent des statistiques. On vous donne le choix d'accepter tous ces cookies en cliquant sur le bouton "Accepter" ou bien de les paramétrer en cliquant sur "Définir mes préférences".

Accepter Définir mes préférences